La ronde des couleurs

Histoire des couleurs: le Noir

stairs-1715618_1280Comme je l’ai déjà rapidement expliqué dans l’article sur le Blanc et sur la superposition de faisceaux lumineux, le noir est une absence de couleur. Un noir parfait exigerait qu’il n’y ait aucune fuite ni lumière parasite dans le système.

messageLe Vantablack est le nom donné à la matière la plus noire connue a ce jour. elle absorberai plus de 99,9 % de la lumière grâce a ses nanotubes qui emprisonnent la lumière et la transforment en chaleur. Un noir si profond qu’il « fait perdre tous repères », selon l’artiste britannique Anish Kapoor.

Le Noir et le Blanc sont donc en opposition totale. Par définition, ce sont la moins lumineuse et la plus lumineuse des couleurs. Elles ont en commun de ne pas avoir de longueur d’onde monochromatique dominante. Lorsqu’on combine les trois couleurs primaires en proportions adéquates et constantes dans la synthèse additive, on va du noir au blanc en passant par toutes les nuances de gris.

Les noirs ont été les premiers pigments préparés par l’homme : à partir de bois brûlé (noir de charbon) puis par combustion (noir de fumée). Mélangés à un liant aqueux, les noirs de carbone et de fumée ont servi à fabriquer les premières encres d’écriture.

nature-2940770_1280

Les noirs employés en peinture sont de plusieurs sortes :

Les noirs végétaux sont donc obtenus avec la calcination en vase clos de toutes espèces de bois, des sarments de vignes aux noyaux de fruits en passant par le bois blanc, de hêtre, de chêne …. On obtient des noirs différents suivant l’origine d’ou les noms de noir de vigne ou noir de pêche. Par exemple , ce que l’on appelle le noir de Francfort provient de la calcification de lie-de-vin.

En général , les noirs végétaux sont plutôt utilisés dans les peintures aqueuses : fresques, détrempes, badigeons…

Les noirs d’os dits aussi noir animal ou charbon animal, provient de la calcification dans un creuset à l’abri de l’air d’os d’animaux. Il peut être fabriqué également avec de l’ivoire : « avec les rognures d’ivoire mises au rebut par les tabletiers … ». Il est alors parfois appelé « charbon d’os ». Le noir d’os, substance riche en carbone et diverses substances minérale a été également utilisé  comme engrais .

Les noirs d’os sont plutôt utilisés avec les peintures à l’huile ou les vernis.

Le noir d’ivoire est un beau noir profond, obtenu en calcinant des déchets d’ivoire. Fort heureusement la réglementation draconienne de l’importation de l’ivoire, fait qu’il avait petit à petit disparu de la palette du peintre. Le Noir d’Ivoire authentique n’a pas été produit depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, excepté par Kremer. Le Noir d’Ivoire pur est un pigment très sombre, bleuâtre quand il est mélangé avec du blanc.

Le noir d’ivoire et les noirs d’os ordinaire sont très différents, l’un étant pur à 98 % de carbone, l’autre (le noir d’os) ne comportant que de 15 à 18 % de carbone. Tous les noirs d’ivoire des peintures en tubes du commerce sont des noirs d’os mais possède le même index de couleur que le noir d’ivoire. Plus chaud que les noirs de carbone, moins colorant que le noir de fumée, le noir d’os est à la base de beaucoup de gris chauds et de verts rompus.

elephant-2894633_1280

Le noir de fumée provient de la combustion de résine ou d’huile. Il est très léger et d’une grande finesse et est donc également utilisé dans les peintures au vernis. C’est le noir le plus noir, opaque et légèrement brunâtre.

L’Oxyde de fer noir ou Noir de Mars est l’ équivalent synthétique de la magnétite, il produit des noirs fins, neutres et denses, plus intenses que les noirs de charbon.

Le Noir spinelle est produit par le mélange d’oxydes métalliques (cuivre, chrome, manganèse)

messageNous ne pourrons malheureusement bientôt plus contempler Le Radeau de la Méduse, célèbre tableau de Géricault, car condamné à disparaître à cause d’un pigment noir appelé bitume de Judée qui était fréquemment utilisé au début du XIXème siècle et
utilisé par le peintre français. Ce pigment n’a jamais séché et s’est répandu dans les couches de la peinture.qui va noircir peu à peu jusqu’à devenir très sombre et disparaître.

 

Enfin les noirs chimiques sont des noirs tirés des couleurs d’aniline, par oxydation d’un sel d’aniline. Utilisé pour les encres d’imprimerie, ils servent également pour les peintures d’instruments d’optique ou les laques noir profond des instruments de musique, la teinture du bois et la fabrication de peintures industrielles.

messageLe 10 Downing Street est le surnom qui est donné à la résidence du Premier ministre britannique. L’immeuble est largement connu pour sa façade noire, mais ce n’est pourtant pas sa couleur d’origine : dans les années 60 on s’attela a y faire des rénovations on se rendit compte lors du ravalement que les briques étaient en réalité jaunes en dessous du noir incrusté par  2 siècles de pollution . Afin de rester dans le style noir connu mondialement, il fut finalement décidé de les peindre en noir.

Voilà pour ce qui est du Noir et de ses origines, au prochain article on attaque la couleur 🙂

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s