La combinaison des couleurs

ImageEn matière de décoration, s’il y a bien une chose qui s’impose régulièrement a nos mirettes et à nos oreilles c’est la combinaison des couleurs entre elles. Choisir un ton chaud plutôt qu’un ton froid, jouer sur les tonalités et les camaïeux, pourquoi oser les contrastes et la  plupart d’entre vous n’y comprennent rien.

Alors aujourd’hui on va essayer de décortiquer un peu tout ça.

Les couleurs chaudes et les couleurs froides

Selon l’effet à obtenir, on divise les couleurs en tons chauds et en tons froids.Image

On parle souvent de couleurs chaudes et de couleurs froides et de l’intérêt d’utiliser les unes ou les autres en décoration.

Mais qu’elles sont elles et qu’est ce que ça signifie ?

Les tons chauds sont le jaune et le rouge et tous les tons composés par le mélange de ces deux couleurs.

Les tons froids sont le bleu, le vert et le violet.

Cette règle vaut tant que les couleurs sont pures, mais elle peut être modifiée lorsque ces mêmes couleurs sont dégradées par adjonction de blanc ou rompues avec du noir. Ceci est d’une grande importante car il convient de connaître exactement le point où un ton doit être réchauffé ou refroidi, brillant ou terne, selon l’effet de coloration à obtenir. L’harmonie de contraste s’obtient en juxtaposant une couleur primaire avec sa complémentaire par exemple en entourant d’une couleur verte une couleur rouge, celle-ci paraîtra plus brillante. Par contre, en mélangeant le rouge et le vert, on obtient une couleur terne.

De ceci, découle la règle suivante: on donne plus d’éclat à une couleur en l’entourant de sa complémentaire alors qu’on l’éteint en la mélangeant à sa couleur complémentaire.

La juxtaposition des couleurs complémentaires:

ImageLa juxtaposition de deux couleurs complémentaires crée un fort contraste de couleurs; grâce à ce contraste, une petite surface colorée peut dominer une surface beaucoup plus grande.

Lorsque l’on regarde intensément une couleur pendant quelques instants et que l’on reporte son regard sur les objets environnants, ceux-ci paraissent teintés de la couleur complémentaire  de celle qui a été fixée. Si c’est du bleu les objets paraîtront teintés d’orange.

Ainsi chaque couleur tend a ajouter sa couleur complémentaire aux couleurs qui l’entourent. De ceci, il faut en tenir compte lorsqu’on prépare des couleurs, par exemple un rouge placé près d’un jaune, sera tenu plus orangé que s’il devait se trouver seul, parce que près du jaune, il paraîtra plus violacé que ce qu’il est en réalité.

Dans la coloration, il ne faut pas confondre NUANCE et TONImage

La couleur: La couleur est la tonalité plus pure. Les couleurs qui n’ont pas été mélangées avec du blanc du gris ou du noir.

La Teinte: Une teinte est la couleur mélangée à du blanc. La teinte peut être mélangé avec juste une touche de blanc ou bien avec une grande quantité de blanc a tel point que la teinte devient très  faible.

Le Ton: Le cercle chromatique représentent aussi les tonalités de chaque couleur. Une tonalité est la teinte mêlé de gris. La couleur mélangée avec une quantité plus ou moins importante de gris est considéré comme un ton de la couleur initiale.

L’Ombre: Le cercle le plus foncé représente l’ombre de chaque couleur. Une ombre correspond a la couleur mélangée avec du noir. Elle peut être mélangé avec une touche de noir ou avec la quantité que vous souhaitez.

Image

Ainsi, la nuance est une modification apportée à cette couleur par l’adjonction d’une autre; le ton est la modification d’une couleur par l’adjonction de blanc pour l’éclairer ou de noir pour la foncer. Avec une couleur ou une nuance, on peut établir une gamme de tons en ajoutant progressivement du blanc ou du noir.

Un bon moyen pour obtenir une polychromie harmonieuse consiste à choisir deux couleurs primaires ou une couleur primaire et une couleur secondaire et à les opposer deux, trois ou quatre couleurs neutres, sans qu’aucune de toutes ces couleurs n’y entre dans une proportion égale à une autre.

Bon alors je vous entend me dire , concrètement ça donne quoi tout ça si on le met en pratique? Et bien c’est plus simple qu’il n’y parait puisque plusieurs choix s’offrent a vous pour bien harmoniser les couleurs de votre intérieur.

Image

Le camaïeu: Le travail de la couleur en clair/obscur joue sur un contraste de valeur d’une même couleur, c’est-à-dire entre ses différentes versions de clair et de foncé. Le camaïeu est donc un jeu de variations d’une seule couleur dans différentes valeurs.

Ce principe de camaïeu est une solution simple, élégante qui permet toujours d’obtenir un résultat hautement satisfaisant. Aucun risque, aucune faute de goût, la solution du camaïeu donne chic, sobriété et profondeur aux espaces à vivre.

Les camaïeux enrichissent subtilement les pièces pour créer des atmosphères reposantes où il fait bon vivre. ( ref: tollens-editeurdecouleurs.com)

Rehausser la couleur :

Pour rehausser la teinte de la couleur principale , on utilise les tonalités voisines dans le cercle chromatique ce qui confère un résultat subtil et élégant . ( ref: http://www.sico.ca)

Image

Osez les contrastes:

Image

Cet assortiment de couleurs procure un contraste maximal : l’opposition est organisée entre des couleurs diamétralement opposées sur le cercle chromatique, comme un choc, un impact. Le résultat est immédiat, tonique, joyeux et percutant. Une solution qui fait de l’effet et dont l’utilisation contribue de façon fondamentale et naturelle à l’équilibre d’une composition chromatique. ( ref: tollens-editeurdecouleurs.com)

 

 

Et pourquoi pas trois ?

Oui mais trois couleurs c’est le grand maximum !! En formant un triangle dans le cercle chromatique vous obtiendrez un agencement de couleurs parfaitement équilibré.

Image

Image

Ce contraste est au plus fort lorsqu’il oppose des couleurs primaires de même valeur.

La décoration d’aujourd’hui en raffole : assortir 2 à 3 couleurs bien senties pour leur beauté pure et les juxtaposer, en contraste ou en harmonie, sera un émerveillement pour les yeux.

 

Jouer le chaud et le froid:

Image

L’harmonie de couleurs chaudes et froides utilise le contraste de température, à travers la juxtaposition de couleurs qui vont s’exalter d’elles-mêmes, par confrontation. Ce contraste a pour effet de faire paraître les teintes chaudes plus chaudes encore lorsqu’elles sont placées près de teintes froides et vice-versa. Une solution qui ne laisse personne indifférent et dont le résultat sera probant.

Maintenant vous ne direz plus que vous n’y comprenez rien et peut être oserez vous enfin combiner les couleurs pour votre décoration

Et comme Pinterest est un puits sans fond d’inspiration je vous invite a aller voir le tableau Harmonie que j’ai démarré il y a peu de temps

A suivre … l’action des couleurs et les influences multiples qu’elles ont sur nous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s